Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 Dec

🎼 🎶 Wolfi Mozart 🎹 🎵

Publié par Mouette  - Catégories :  #Amigurumi, #Crochet, #Le petit monde des Miniidoles, #Minihistoryidoles

J'avais déjà crocheté il y a quelques années, une poupée en amigurumi à l'effigie de Wolfgang Amadeus Mozart. C'était ma première du genre, et je m'étais basé sur un patron que l'on ne trouve plus sur internet. Je l'avais offert à notre professeur de piano qui avait eu l'air enthousiaste en le recevant.

A vrai dire, je n'aime pas faire deux fois la même chose. C'est d'ailleurs pour cela que je ne considère pas mes créations au crochet comme du "travail". Le "travail" est pour moi une chose faite sous la contrainte, l'obligation, nécessitant un effort subi (même légèrement) et qui est fatalement lié à une forme de répétition. Pour moi tout travail est un jour ou l'autre, synonyme de routine, d'automatismes et toujours négatif. Je peux en tirer avantages (financiers surtout, mais peut-être également relationnels), mais cela reste un devoir. Autrement dit, si j'avais le choix, je ne le ferais pas. Je considèrerais que j'ai beaucoup plus amusant et intéressant à faire.

Parce que ce que j'aime fondamentalement, c'est m'amuser, m'améliorer et apprendre. J'aime m'amuser à chercher, dessiner, m'inspirer, créer, trouver, réfléchir, manipuler, écrire, acheter du matériel, faire moi-même, apprendre à jouer du piano, et tout cela à mon propre rythme ; sans effort, avec joie et pur plaisir.

Je ne travaille pas "mon piano" ; je ne travaille pas "mon crochet".
Je "joue" du piano et je "joue" du crochet.

Et ... oui, apprendre c'est aussi s'amuser quand on a envie de le faire.

Cela ne se dit pas dans notre société dans laquelle seul le travail, les chiffres, les résultats, le rendement, les statistiques, les diplômes et les classements déterminent si vous êtes Quelqu'un de valeur. Pour moi, même quelque chose de sérieux ou de qualifié d'intellectuel, est de l'amusement à partir du moment où il est pratiqué avec envie, enthousiasme et légèreté. Or une fois adulte, on ne dit pas "je m'amuse" mais "je travaille".

Mais pas moi ; moi je m'amuse.

Et ce que j'aime faire, c'est jouer. Tant pis pour tous ceux qui ne parviennent pas à penser comme moi ou à admettre que, eux aussi, quand ils éprouvent du plaisir à lire, écrire, organiser quelque chose ou bricoler, c'est tout simplement de l'amusement.

Alors cette fois, je me suis amusé à crocheter un petit Wolfi (c'est comme cela que son épouse Constance l'appelait amoureusement ^^) version Miniidole.

Je n'avais jusqu'ici crocheté que des personnages féminins, dont j'avais écrit en même temps les patrons, afin de n'avoir plus qu'à les suivre pour les prochaines créations.

Mais ici, mon petit bonhomme portait des pantalons ..... je ne pouvais pas lui faire un bas de corps en forme de cul de bouteille ! Il fallait trouver un moyen de marquer la séparation des jambes, tout en conservant le physique typique des Miniidoles. Je suis donc partie sur une base ovale.

Les jambes ont ici 3 strates : les chaussures noires, les bas blancs et les pantalons courts et rouge.

Base dans laquelle, pour ces dames, je cale au fond un disque de carton pour la stabilité. Pour ces messieurs, la forme est plutôt comme ceci :

Bien calé au fond, superposé de fibre de rembourrage, la poupée tient debout. Ce n'était pas gagné, compte-tenu de la forme en ovale qui pouvait faire plus facilement basculer la structure sur l'avant ou l'arrière.

Mais ... contre toute attente ... ça tient debout !

La contrainte suivante que je m'étais donnée était, malgré cette modification, de retrouver à partir d'un certain rang le même nombre de mailles afin, d'une part de continuer le crochetage de la poupée sur l'exact même modèle que sa version "bouteille", et d'autre part, que les miniidoles toutes nues (sans chapeau ni rien) conservent la même taille et la même morphologie.

Le renfoncement de la pièce de carton permet de faciliter le marquage cousu de l'entre-jambes.

Les cheveux de Mozart sont cachés par une perruque poudrée .... ici blanche, crochetée de la même manière que le seraient des cheveux.

Puis, j'ai crocheté les 4 rouleaux, exactement de la même façon que ceux d'Anne Lister.

Les perruques masculines du 18ème siècle sont prolongées dans le dos par une couette. Une petite queue de cheval ornée d'un ruban souvent noir ou sombre. Ici, j'ai pris un carton rectangulaire de 2 par 5 cm autour duquel j'ai enroulé 15 fois le fil blanc. Lié d'un côté, coupé de l'autre et cousu au niveau de la nuque de la poupée. Il faut savoir que Wolfgang Mozart ne portait quasiment jamais de perruque. Il avait semble-t-il, de beaux cheveux, qu'il coiffait en les nouant dans le dos. Mais j'ai tenu à lui crocheter une perruque tout de même, dans la mesure où il est ici en costume de représentation.

 Taillée aux ciseaux puis nouée d'un ruban de velours noir de 4mm de largeur, il est fin mignon et prêt à recevoir son costume d'apparat.

Je ne sais plus pour quelle raison, mais j'ai commencé par les bras. Deux petits bras sans augmentation, rouges comme le costume du Maître et décorés de revers crochetés indépendamment avec du fil DMC couleur or, avant d'être cousus au bas des manches.

Avant de coudre les bras à la poupée, je me suis attelé à la veste. Elle est crochetée à partir du cou, comme l'étaient les robes des poupées précédentes. Les différences se situent sur la longueur (c'est une veste longue et non une robe), et la séparation du bas avant et arrière. Avant pour symboliser l'ouverture ; arrière pour le semblant "queue de pie" qui n'en est pas un.

Le bas de la veste est complètement bordé d'un rang de fil or. Les bras sont cousus au niveau des épaules, après avoir fait passer d'une main à l'autre un morceau de fil d'aluminium 2mm afin de pouvoir fixer les mouvements.

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi

Mozart était compositeur mais également à ses heures, chef de l'orchestre qui jouait ses nouvelles compositions. Je souhaitais donc le voir mener la troupe avec sa baguette dans la main.

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi

J'aime bien faire des chapeaux. Vous l'aurez surement remarqué avec les poupées précédentes ^^. Le chapeau masculin des costumes de l'époque de Mozart est le tricorne. Souvent noir, plutôt simple et basique, le personnage est ici en costume de présentation. Les vêtements sont ornés de fils d'or, ... le tricorne n'y échappe pas.

Je l'ai donc bordé lui aussi d'un joli liseré d'or.

La structure du couvre-chef est construite à partir d'un disque au crochet, prolongé en tube pour créer le volume, puis continué par une succession de rangs comprenant des augmentations. J'ai inséré dans le dernier rang (doré) un morceau de fil d'aluminium 1mm qui permet de conserver la forme des 3 plis.

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi

Un morceau de dentelle couleur crème est froncé avec du fil et une aiguille avant d'être cousu sous le menton du personnage. Il est chic jusqu'à la cravate !

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi

 Des brandebourgs couleur or sont crochetés et cousu sur l'avant de la veste. 4 petites perles de rocaille dorées symbolisent les boutons.

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi

Deux petits morceau de fil noir noués sont cousus sur l'extérieur des jambes, au niveau du bas du pantalon.

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi

Les yeux sont toujours les mêmes, en verre 3mm.

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi

Un petit morceau de fil d'aluminium noir, dont une partie de la longueur est "plantée" dans le bras droit, représente la baguette du maestro.

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi

Et voilà ! Mozart en place pour donner le meilleur de lui-même.

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi
Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi

🎵🎵En avant la musique !!! 🎵🎵

Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi
Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi
Wolfi, Mozart, Amadeus, Wolfgang, miniidole, crochet, amigurumi
La vraie signature du Maître.

Cette petite Miniidole fait partie de la collection des "Couples mythiques".
Je vais donc maintenant m'atteler à la confection de Madame Mozart : Constance.

A très vite alors et d'ici là ....

 

 

 

Commenter cet article

À propos

Miniidoles' Little World