Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 Oct

✝️⛪ Sainte Thérèse de Lisieux ⛪🙇

Publié par Mouette  - Catégories :  #Amigurumi, #Crochet, #Personnages au crochet

Cela fait quelques temps déjà que j'ai envie de crocheter le personnage d'un saint ou d'une sainte. Marie est un excellent modèle. Mais d'autres saintes en sont techniquement la déclinaison. Il se trouve que les enfants du caté de notre paroisse font chaque année un pélé à Notre Dame de Lisieux, pour, y prier, visiter, mais également faire "connaissance" avec Thérèse.

Sainte Thérèse de Lisieux ....
J'ai des petites images qui trainent un peu partout à la maison. Du coup, mon modèle s'offrait à moi.
J'allais tenter de crocheter la "petite" Thérèse si chère à Edith Piaf.

On trouve sur Instagram, des artistes crocheteuses du bout du monde qui réussissent de magnifiques modèles de saintes et saints en tous genres. Avec des dorures, des détails plus jolis les uns que les autres.

Mon but n'était pas de copier, mais de me faire ma propre poupée. Certes, inspirée des techniques et tutos que je connais, mais adaptée au style que je souhaitais.

Pour la première fois, d'ailleurs, j'ai entièrement écrit le patron en même temps que j'avançais dans le projet.

J'ai choisi de faire une poupée-bouteille. Sans pieds. Juste un fond rond, renforcé de carton pour plus de stabilité. De toute manière, cette partie allait s'avérer complètement cachée par la robe.

J'ai pris du fil de coton Drops qualité Safran de couleur blanc cassé pour le corps et noir pour la base, ainsi qu'un crochet 2,5.

Les premiers rangs sont noirs. Ils symbolisent vaguement la base : les pieds (avec beaucoup d'imagination ! 😀)

Le cou, la tête ainsi que l'ébauche de la robe noire ont fait suite.

Puis les bras et les mains à leurs extrémités. Les bras sont noirs. Les manches sont intégrées pour moins d'épaisseur à ce niveau.

La robe tunique est terminée. Les bras sont cousus à la poupée. A ce stade, elle ne ressemble pas vraiment à une sainte ! Elle est même très austère !

Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll

La coiffe blanche a été pour moi un défi à relever. Si le haut n'est pas un problème en soi (il ressemble à la construction du crâne ou d'une sphère que l'on peut crocheter indépendamment de la poupée), sa progression pour entourer le visage, se terminer sous le menton et continuer en entourant le cou, pour finir évasé sur les épaules, s'est avéré intéressante à concevoir. Il faut commencer le travail de crochetage de façon indépendante de la tête de la poupée, puis positionner l'ébauche de la coiffe sur le crâne et continuer à crocheter avec la pièce ainsi posée. J'avais piqué des épingles de bambou pour qu'elle ne bouge pas durant le travail. Mais j'avoue que cette partie est pour moi la moins pratique.

La coiffe est crochetée en Drops Safran blanc.

La coiffe est presque terminée. Les deux bords du bas se rejoignent sous le menton par une petite chaînette de mailles en l'air.

Normalement les carmélites de Lisieux, ont plusieurs vêtements sur le dos. Une tunique, une robe de bure, des jupons ..... Moi je me suis contenté de la robe et du tablier qui s'appelle un scapulaire.

Source et informations : http://archives-carmel-lisieux.fr/carmel/index.php/au-carmel/le-style-de-vie/le-travail/la-roberie/habit-de-carm%C3%A9lite
Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll
Le devant. On y voit mieux la base évasée de la coiffe blanche, sur le haut de la poitrine de la poupée.

C'est un tablier identique devant et derrière, que j'ai fait en laine marron Drops Alpaca, toujours crochet 2,5 . Cela ressemble en réalité à deux rectangles assemblés au niveau des épaules par des bretelles.

Vue de côté
Le dos rigoureusement identique au devant.

Chose faite, j'ai continué par le crochetage du voile. Noir comme la robe et fait avec le même fil Drops Safran 100% coton et crochet 2,5.

Cette partie ne présente pas de difficulté majeure. La pièce est faite sur une base identique à celle du crâne et du haut de la coiffe blanche. Elle s'intègre ainsi parfaitement. Je l'ai juste fixé par deux petits points de couture de part et d'autre de la tête, avec le fil Safran noir, afin que tout tienne bien une fois les pièces correctement positionnées.

Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll
Elle est mignonne !! ❤️❤️❤️
Elle commence à ressembler à une petite bonne soeur !

Après cela, j'ai fait la cape. En fil coton Sostrene Grene 8/4 et toujours crochet 2,5. J'ai trouvé cette pelote jaune très pâle avec une pointe de vert, qui correspondait plutôt pas mal avec la couleur de celle du portrait. Pas si facile de trouver une teinte jaune, mais pas trop poussin ou pas trop soleil, pas trop foncée ..... c'est pour cela que j'aime bien, au gré des mes visites dans certaines boutiques, acheter une ou deux pelotes d'une teinte un peu hors du commun. Même si je ne compte pas m'en servir immédiatement. Avoir un peu de stock (si on a bien évidemment la place d'en avoir ....) permet d'aider son imagination à se développer je trouve. Rien n'est plus agréable, en ce qui me concerne, que de me demander "comment" ou "avec quoi" je pourrais parvenir à concrétiser ou aboutir un projet. Chaque recherche fait réfléchir, chercher, quoi, comment, où, pourquoi .... et chaque trouvaille est tellement (dérisoire ?) source de contentement ..... Les petits plaisirs. C'est aussi ça et j'en cherche et trouve tout le temps. Sans compter les chances, petits miracles, et autres rencontres inhérents à ces recherches .... Les grands plaisirs !!!! Rien n'est dérisoire quand cela apporte de la joie et de la satisfaction. On en attend tellement d'autrui (parfois vainement) alors que parfois cela tient à si peu de choses ....

La création, l'art et tout ce qui s'y apparente est la rencontre de soi avec le divin. Dans tout travail créatif, il est présent. Dans la recherche, la réflexion, les trouvailles, les petits échecs, les grandes réussites, les rencontres, le partage, la transmission, l'émotion, la satisfaction, la fièreté, la curiosité, la générosité, l'amour, la magie. C'est pour tout cela que j'aime faire, penser, créer. On se sent vivant quand on fait marcher ses mains et sa tête en même temps. C'est aussi pour cela que je persiste à penser que les plus beaux métiers du monde et le fort de l'Homme résident dans l'artisanat. Pour être artisan, il faut tellement de qualités que cela n'est tout simplement pas à la portée de tout le monde. Pour être artisan, il faut être courageux, faire preuve de patience, d'intelligence, de minutie, de perfectionnisme, plus tout ce que j'ai cité un peu plus haut.

Être artisan, c'est être magicien.

Mais ... revenons à la jolie Thérèse ^^

Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll

Entre temps, j'ai dû trouver les accessoires. A commencer par le gros crucifix en bois, que j'ai déniché dans une boutique de brocante sur Etsy : WindsorArts. Pour quelques €, elle est juste parfaite, de très belle qualité et, petit plus, est une vraie croix de communion des années 60 !

Image source https://www.etsy.com/fr/shop/WindsorArts?ref=simple-shop-header-name&listing_id=641002546
Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll
Petit essai. Cape non terminée, bras repliés sur la croix non fixée, le tout retenu par quelques épingles de bambou.
Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll

La cape entièrement crochetée est fixée par deux liens de mailles chaînette en fil marron de coton Drops Safran.

Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll

Ensuite, j'ai crocheté 3 roses rouge. 2 "grandes" et une petite que j'ai positionné en-dessous du bras. J'ai aussi crocheté 3 petites feuilles vertes.

Côté accessoires, il ne manquait pas grand chose mais quelle chose !! Le chapelet que Thérèse porte à la taille.

Pour cela je me suis tourné vers le site en ligne Perles & Co. J'ai pu y trouver facilement la croix en bois brun 22mm, des petites perles en bois 6mm ainsi qu'un intercalaire 3 anneaux en zamac et résine époxy à la Sainte Vierge 15mm. J'y ai ajouté du fil de coton fin marron ainsi que des petites perles de rocaille marron clair pour construire l'objet de prière.

Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll
Le bas du chapelet, qui n'est pas construit entièrement : juste la partie visible.
La croix était un pendentif. L'anneau de suspension était seulement vissé dans le bois. Il m'a suffit de le dévisser pour adapter son usage.
Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll
Vue sur les roses ! 🌹🌹🥀
Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll

Dernière touche ! Et pas la plus difficile ! L'auréole. Je l'ai voulu simple. Sur d'autres modèles que j'ai vu sur internet, les artistes crocheteuses font cette auréole au crochet, parfois avec des perles, ce qui rend l'ornement très précieux. Personnellement, je préfère une touche plus simple. J'ai donc opté pour un fil cure-pipe couleur or, acheté en lot chez Sostrene Grene pour trois fois rien. Tordu en rond, il est inséré dans le voile à deux endroits et ses extrémités sont reliées au centre.

 

Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll
Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll
Sainte Thérèse de Lisieux au crochet amigurumi crochet doll

Voilà petite Thérèse de Lisieux terminée. J'ai pris un immense plaisir à la crocheter à partir de son modèle peint (que l'on voit sur la petite carte ci-dessus).
Sachez que complèterai sans doute cet article avec un tutoriel par la suite.

En attendant un nouveau projet .... crochetez bien !

 

Commenter cet article

À propos

Miniidoles' Little World